Pourquoi faire recours aux radars pédagogiques pour la sécurité routière ?

Les accidents de la route ont fait 2550 victimes en France métropolitaine. Il est donc impérieux de trouver des solutions idoines à cet état de choses. C’est pour cela que certaines collectivités optent pour les radars pédagogiques. Ils sont des accessoires qui jouent un rôle fondamental dans la sensibilisation des automobilistes. Apprenez en plus sur le sujet dans cet article.

Le radar pédagogique : qu’est-ce que c’est ?

Radar pédagogique

Le radar pédagogique est un outil qui identifie les automobiles et mesure leur vitesse afin d’en informer les conducteurs. L’affichage de la vitesse est en vert lorsque la limitation est respectée et en rouge dans le cas où il y a un excès (en général 20 km/h de plus que la limitation).

Le radar pédagogique est doté d’un capteur intégré qui lui permet de détecter à une distance allant de 100 à 200 mètres, un véhicule en approche. Il se sert ensuite de l’effet Doppler pour mesurer et afficher en temps réel, la vitesse du véhicule. Le radar pédagogique est souvent placé à des points stratégiques tels que l’entrée des villes, à proximité des établissements scolaires, etc.

Les avantages des radars pédagogiques

Aucune ville ne fait exception quand il s’agit d’excès de vitesse en France. Les radars pédagogiques apparaissent donc comme une solution à la vue de leurs nombreux avantages.

Des radars non répressifs

Le radar pédagogique est bien perçu par les automobilistes parce que comme l’indique son nom, il s’inscrit dans une dynamique pédagogique. Il n’est donc pas répressif (pas d’amendes ni perte de point). Le radar pédagogique encourage en effet les conducteurs de véhicule à modifier leur comportement sur la route en leur faisant prendre conscience du risque qu’ils courent ou qu’ils font courir aux autres.

Des radars qui « ont la banane »

Certains modèles de radars pédagogiques sont équipés de smiley. Il n’est donc pas rare de voir cet outil afficher un sourire ou un « merci » à l’automobiliste lorsqu’il respecte la limitation de vitesse. A contrario, il peut avoir droit à un smiley de déception, un message lui rappelant même qu’il peut perdre des points sur son permis quand il est en excès de vitesse.

Les catégories de radars pédagogiques

Il y a plusieurs types de radars pédagogiques. Les modèles varient selon l’usage. On distingue en effet les radars pédagogiques premier prix, mobile et solaire mobile.

Le radar pédagogique premier prix a une mesure de vitesse de 5 à 99 km/h. Quant au mobile, il dispose d’une plage de mesure de vitesse de 4 à 200 km/h. De plus, il est équipé d’un système antivol et peut stocker des données relatives au nombre de véhicules détectés, leur vitesse, et les horaires d’enregistrement.

Le radar pédagogique solaire mobile a quant à lui un avantage de plus que les précédents. Il fonctionne grâce aux rayons du soleil. Il est également facile à installer et à déplacer. Le radar pédagogique solaire mobile est enfin équipé d’un système antivol, pour le prémunir contre les actes de vandalisme.

La décision du 15 février 2013 du Ministère de l’Intérieur revoit la cohérence dans la signalisation des radars. Des panneaux d’annonces radars signalent dorénavant les radars vitesse fixes. Les radars pédagogiques qui étaient autrefois installés avant les radars fixes sont maintenant déployés dans les zones à risque sans radars automatiques.

Laisser un commentaire ou un avis

Ventes Flash et Promotions automobiles sur