Importer une voiture de l’Italie : les avantages

L’écart entre le marché des voitures d’occasion entre l’Italie et la France est important. C’est pour cela qu’un grand nombre de conducteurs qui souhaitent acheter une nouvelle voiture se rendent en Italie pour y effectuer leur achat. En effet, si l’on compare le prix d’un BMW X3 Diesel 2011/2012 avec 125 000 KM au compteur, en France vous devrez débourser 19 900 euros, alors qu’en Italie, cela vous coûtera dans les 16 900 euros auprès d’un concessionnaire BMW. Vous pouvez enregistrer une économie pouvant atteindre les 3 000 euros pour une voiture récente. Cependant, vous devrez considérer certains points pour le rapatriement de votre véhicule malgré le coût alléchant.

Les précautions à prendre en compte

Contrairement aux autres pays de l’Union Européenne, l’importation d’une voiture d’occasion de l’Italie vers la France ne peut se faire que par voie maritime. Cela peut devenir un véritable casse-tête rapidement, alors, pour vous éviter ce genre de soucis, n’hésitez pas à vous confier à des entreprises spécialisées dans l’acheminement des véhicules italiennes vers la France. Du transport jusqu’aux différentes démarches administratives liées à l’exportation, telles que le quitus fiscal pour l’immatriculation, l’enseigne que vous avez contacté vous proposera les aides dont vous aurez sûrement besoin. L’objectif étant de faciliter l’entrée de votre véhicule sur le territoire français ainsi que son immatriculation. Il faut savoir aussi que vous devez obtenir un coc France (certificat de conformité voiture) le site web Dreal vous facilite cette tâche.

Laisser un commentaire ou un avis