Choisir un siège baquet pour sport automobile

Parmi les équipements incontournables des adeptes de rallye et de sports mécaniques, on trouve le siège baquet, une forme de siège ergonomique et confortable pour le pilote et son passager. Si vous envisagez d’en installer dans votre voiture, voici un petit éclairage sur les facteurs à considérer pour choisir le modèle qui vous conviendra pleinement.

Les fonctions du siège baquet

Un équipement obligatoire en compétition

Les amateurs de rallye, au fait des vitesses vertigineuses et des enchaînements de virages ne sont déjà plus à convaincre, tout comme ceux qui ont déjà eu la chance de vivre une expérience de copilote lors d’une compétition : le siège baquet est ce qui se fait de mieux ! Attention : vous n’êtes pas autorisé à prendre le départ d’une épreuve automobile sans un siège baquet homologué. En effet, les sièges constructeurs conventionnels n’ont pas les spécificités qui singularisent les sièges de ce type. Leur poids notamment est mis en cause, dans la mesure où ils « pèsent » littéralement sur la puissance et les performances du véhicule. De plus, l’assise et le maintien du siège baquet sont spécialement étudiés pour s’adapter aux comportements des voitures lors des courses de rallye.

choisir-un-siege-baquet-pour-sport-automobile

Le confort et le maintien

Sur gt2i.com, tout bon pilote de rallye peut trouver le siège baquet adapté à sa machine, doté de bons renflements latéraux et de points de passage optimisés pour le harnais de sécurité. Plus il y a de points, plus le pilote bénéficiera d’un bon maintien et évitera de glisser même sur les pistes les plus redoutables. Si vous choisissez un siège baquet de seconde main, il est crucial de vous assurer que l’éventuel harnais qui l’accompagne ne soit pas abîmé. Dans le doute, achetez-en un neuf.

Par ailleurs, pour conserver une position appropriée à la conduite tout au long de l’épreuve, les pilotes auront également besoin d’un coussin lombaire qu’il faudra disposer correctement. Il est également possible de s’équiper d’un système d’hydratation, de bombes de mousse en cas de problème avec le siège et de coussins d’assise de remplacement. Les modèles de coussins avec valve à compression d’air sont particulièrement ergonomiques et modulables, bien pratique en compétition.

Quel siège baquet pour quel usage ?

Les matériaux du siège

Si vous prêtez une attention toute particulière à la sélection de votre combinaison, de votre casque ou encore de vos gants, il est nécessaire d’adopter la même démarche pour choisir votre siège baquet. En effet, tous ces équipements consacrés à la sécurité nécessitent une homologation, qui certifie leur conformité à toute une série de points de contrôle très précis. Encore faut-il s’y retrouver parmi les nombreux modèles disponibles sur le marché !

Plus enveloppant qu’un simple siège automobile, le siège baquet en plastique ou en aluminium n’est cependant pas indiqué pour la compétition. Si vous cherchez un équipement de très bonne facture, autant capable de maximiser votre sécurité que de vous garantir d’excellentes sensations de conduite, privilégiez les modèles en carbone, un matériau qui s’illustre par sa légèreté. Votre budget vous empêche d’accéder à ce type de siège ? Les alternatives en fibre de verre et en acier sauront vous satisfaire.

Les types de siège baquet

Les sièges des différents équipementiers tels que, OMP ou Sparco se caractérisent par leur confort et garantissent la sécurité des pilotes. Deux principaux types de siège baquet existent dans le commerce : les modèles à structure tubulaire et les sièges baquet à coque fibre.

De manière générale, les premiers sont prisés pour leur confort et leur tarif relativement abordable, en revanche, certains ne sont pas suffisamment résistants sur la durée et ne procurent pas les mêmes sensations que les sièges à structure tubulaire. Bien moins accessibles financièrement, ces derniers sont les équipements plébiscités par les professionnels. Ils offrent un maintien optimal, présentent une longévité à toute épreuve et se démarquent par leur homogénéité.

L’homologation FIA

L’exigence demeure encore plus grande si la compétition à laquelle vous devez participer est d’envergure régionale, ou plus importante encore. Dans ce cas, outre le fait que vous deviez nécessairement être muni d’un siège baquet homologué FIA, celui-ci doit être suffisamment récent pour que vous puissiez être autorisé à courir.

  • En régionale, le pilote doit se présenter avec un siège dont la période de validité ne doit pas excéder dix années.
  • Pour les championnats dépendant de la FIA, la période de validité est ramenée à 5 ans.

Une étiquette blanche collée sur le siège reprend les informations essentielles, le nom du fabricant, son logo, la norme FIA ainsi que la date de fabrication de l’équipement.

Le style du siège

Les amoureux de course automobile ont également leurs préférences esthétiques. L’Audi Quattro S1 Group B, la Subaru Impreza de Colin Mac Rae en 1995, la Xsara Kit Car… de nombreux bolides ont contribué à nourrir les passions grâce à leurs pilotes d’exception, mais aussi pour leur apparence.

Rares sont les amateurs de rallyes qui n’aiment pas customiser leur intérieur ! Pour apporter leur touche personnelle à moindre coût, vous pouvez choisir les housses de siège baquet. Même sans housse, votre siège peut avoir fière allure ! Mais on trouve des équipements recouverts d’un tissu grip décliné dans plusieurs coloris (noir, rouge et bleu), ainsi que des modèles plus atypiques comme le revêtement vintage en simili cuir.

Le montage du siège dans l’habitacle

Allez-vous intégrer le siège baquet par vos propres moyens dans votre véhicule, solliciter un proche ou recourir aux services d’un professionnel ? Il est important de ne pas commettre d’erreurs au moment de la pose du siège baquet, car il en va de ses performances de sécurité. Vous pouvez trouver les fixations adaptées au modèle de votre siège en pack (pour les fixations latérales par exemple), ainsi que les glissières en acier. Pour une solution plus pratique, les kits de fixation de siège baquet (rangés par modèles de voitures) sont les plus indiqués, vous garantissant un maintien optimal des assises du pilote et du copilote. Vous pouvez également poser le siège sur une console basculante, pour plus de confort.

Laisser un commentaire ou un avis