Assurance auto : découvrez les prix par voiture ?

Avant d’entreprendre l’achat d’un véhicule, il est important, si vous souhaitez souscrire à une  assurance auto pas chère, d’avoir en tête que le modèle influe considérablement sur le montant de l’assurance.

Ainsi, entre la Logan (assurance la moins chère à notre connaissance, 344€ d’assurance annuelle en moyenne) et la Mercedes Classe C (assurance la plus chère que nous avons repérée, 1195€ par mois !), les taux d’assurance auto sont multipliés par 3,5 !

Les assurances des citadines

C’est un des nombreux paradoxes que l’on relève, quand on se penche sur les tarifs de l’assurance auto en fonction des modèles de véhicule : la Clio, qui est le modèle le plus vendu en France, se retrouve pourtant à la traine en ce qui concerne les tarifs d’assurance.

Adoré des Français qui lui ont encore fait fête cette année (112 000 immatriculations fin novembre 2018), ce sympathique petit modèle est pourtant l’un des véhicules citadins les plus chers à assurer. Compter en moyenne 760€ par an pour une assurance auto tous risques.

C’est la marque roumaine Dacia, avec son modèle Sandero, qui se place en haut du podium en ce qui concerne les citadines ; en plus d’être le modèle le moins cher à l’achat, c’est aussi celui qui propose les taux d’assurance auto les plus bas (compter 510€ pour une assurance annuelle).

Des arguments attractifs pour cette citadine sans prétention, clairement destinée aux petits budgets, et par ailleurs plutôt bien notée sur les sites d’avis d’automobilistes.

Les assurances des monospaces

En général destinés à un usage familial, ces véhicules sont conduits par des conducteurs prudents et subissent en conséquence peu de dommages.

Leur assurance auto est donc relativement peu chère par rapport aux citadines alors même que leur prix d’achat est plus élevé.

Pour cette catégorie de véhicules, c’est la Fiat qui ouvre le bal, avec une moyenne d’assurance auto annuelle à 448€.

Le B Max de Ford ne la dépasse que d’un euro symbolique, et se place en seconde position avec un tarif annuel de 449€.

Dans les mauvais élèves de cette catégorie, Mercedes et sa classe B proposent une assurance auto presque deux fois plus chère, à 885€.

Les assurances des SUV

Les petits quatre-quatre de ville aux quatre roues motrices ont une véritable cote en ce moment auprès des citadins.

Ils ne coutent pas beaucoup plus cher à assurer qu’un monospace ; les taux sont classiquement déterminés par le ratio poids-puissance, or il s’agit de véhicules plus lourds et puissants que la moyenne.

C’est la Renault Kadjar qui se place en première position, avec l’assurance la moins chère du marché pour cette catégorie à 585€ par an.

En revanche, tout en bas de l’échelle, la BMW X5 est le modèle le plus cher à assurer : compter 922€ pour une assurance d’un an.

Des taux hauts assez logique, compte tenu du prix à l’achat relativement élevé de ce modèle.

Les assurances des compactes

Pour cette catégorie de véhicules familiaux, c’est encore une fois Dacia qui occupe le haut du podium avec des taux d’assurance à 344€ pour sa Logan. Records de taux d’assurance auto battus toutes catégories pour ce modèle. D’une façon générale en ce qui concerne les compactes on observe un taux d’assurance auto particulièrement bas, et décorrélé du prix d’achat des modèles ; cette différence s’explique notamment par le profil moyen des assurés, en général très bonussés.

Laisser un commentaire ou un avis

Ventes Flash et Promotions automobiles sur