Location d’une voiture : êtes-vous bien assuré ?

Il est important d’être plus que prudent lorsqu’on prend la route. Que vous envisagiez de passer des vacances en famille, de déménager dans une autre région ou un autre pays ou d’effectuer une mission professionnelle, pensez à vérifier l’assurance de votre voiture de location. À travers ce guide, nous vous indiquons les meilleures mesures à prendre pour rouler en toute sérénité durant votre voyage.

Tout savoir sur l’assurance location voiture

Même si votre agence de location de voitures dispose déjà d’une assurance de location, sachez qu’il est nécessaire de connaître les dommages et les sinistres couverts par cette assurance.

Les assurances incluses dans le contrat de location de voiture

L’assurance au tiers ou responsabilité civile automobile, développée sous le sigle LIA pour Liability Insurance Automobile, doit impérativement intégrer tout contrat de location. Cette règle s’applique à toutes les agences réparties sur le territoire européen. Dans les pays hors de l’Europe, il se peut que le contrat de location de voiture ne propose pas d’assurance au tiers. Ne vous étonnez pas non plus que la responsabilité civile automobile soit très basse.

Dans ce cas, il est recommandé de souscrire une assurance complémentaire ou SLI (Supplemental Liability Insurance), qui garantit une prise en charge supplémentaire. Notons que l’assurance pour voiture de location proposée par les agences de location de voiture ne couvre que les dommages causés à une autre personne en cas d’accident. Elle ne peut donc pas couvrir les dommages qui affectent le conducteur ou son véhicule dans le cadre d’un accident.

Contrat d'assurance location de voiture

L’importance des garanties complémentaires

Il s’agit ici d’une assurance de rachat de franchise. Elle vous permet de couvrir la majorité des dégâts en cas d’accident. Sachez que le montant de la franchise diffère selon la cylindrée et le coût du véhicule. Également appelé « super cover » ou « protection complète », le rachat de franchise couvre les dégâts causés sur la voiture et en cas de vol.

Toutefois, les dommages fréquents ne sont pas couverts par l’achat de franchise et relèvent des assurances supplémentaires. On note, par exemple :

  • la perte des clés,
  • la batterie à plat,
  • le bris de glace et de pneus,
  • l’erreur de carburant,
  • le vol des affaires personnelles,
  • la protection personnelle accident (PAI),
  • la SLI (Supplemental Liability Insurance).

Existe-t-il d’autres alternatives à l’assurance location voiture ?

Il est vrai qu’il est important de souscrire une couverture en complément à la responsabilité civile automobile. Toutefois, le loueur de véhicules peut avoir recours à d’autres alternatives en matière d’assurance.

L’assurance location de voiture indépendante

Ce type d’assurance est proposé par des agences d’assuranceconverties dans la location de voiture indépendante. Les offres s’adaptent souvent aux besoins des clients avec possibilité de fractionner le prix de l’assurance. Les assurances location de voiture indépendantes couvrent tout type de dommages. Elles sont payables par jour, voire annuellement. Souvent, la souscription se fait rapidement en ligne, vous facilitant ainsi la tâche.

Location de particulier à particulier : quel type d’assurance souscrire ?

Bien que cette tendance de location automobile soit de plus en plus prisée, le type d’assurance à souscrire en cas de location de véhicule de particulier à particulier est assez complexe. Dans le cas où vous souhaiteriez louer votre voiture, vous avez quelques options d’assurance à votre disposition. On cite :

  • l’assurance responsabilité civile,
  • la couverture de flotte de véhicule, qui n’est pas facile d’accès,
  • la plateforme de particulier à particulier.

Par contre, si vous souhaitez louer la voiture d’un particulier, vous devez :

  • soit souscrire à la responsabilité civile automatique, qui coûte assez cher,
  • soit passer par une plateforme pour bénéficier des assurances proposées par la plateforme.

Les conditions pour pouvoir louer une voiture

Avant de vous adresser à une agence de location de voitures, vous devez prendre en compte quelques points importants. Ils portent essentiellement sur les conditions et les critères à savoir pour louer une voiture.

Les différentes conditions de location de véhicule

Pour pouvoir louer une voiture sur le territoire français et européen, vous devez avoir au moins 21 ans. Sachez que toute personne âgée de moins de 25 ans doit souscrire à une assurance « jeune conducteur ».

Pour ce qui est du permis de conduire, il doit avoir au moins une ancienneté de 12 mois pour les voitures légères et de plus de 3 ans pour les voitures de type berline et 4×4.

Ainsi, avant de choisir votre agence de location de véhicules, prenez le temps de comparer les services, les offres, les types de véhicules fournis et surtout les assurances proposées par l’agence. N’hésitez pas non plus à faire un état des lieux pour voir de visu l’état des véhicules mis à disposition.

Les obligations du client lors de la location

Lorsque vous louez un véhicule auprès d’un particulier ou d’une agence de location de voitures, vous devez signer un contrat de location. Toutes les conditions y sont stipulées. Ce document mentionne notamment les différentes responsabilités qui vous incombent en tant que client. Cela inclut :

  • l’entretien du véhicule pendant toute la durée de la location,
  • la restitution de la voiture à la date prévue dans le contrat,
  • le plein de carburant au retour du véhicule,
  • prévenir le loueur en cas de sinistre et dommage.

Assurer une voiture de location

Que faire en cas de dommage ?

Si par malheur vous subissez un accident, vous devez suivre toutes les procédures afin de bénéficier d’une bonne prise en charge. Par procédure, on sous-entend la méthode SAVA qui consiste à Sécuriser, Appeler, Vérifier et Acter.

En cas d’accident, assurez-vous que toutes les personnes à bord du véhicule ne sont pas blessées. Si c’est le cas, appelez tout de suite les services d’urgence. Ensuite, prévenez le loueur de votre accident. Vérifiez si d’autres personnes ou d’autres véhicules sont concernés par l’accident en notant les informations les concernant. Enfin, contactez le commissariat le plus proche pour acter la situation.

Si vous avez acheté la totalité de franchise, il se peut que vous n’ayez rien à payer. Dans le cas contraire, vous devez indemniser le loueur en attendant un remboursement.

Laisser un commentaire ou un avis