Acheter sa voiture aux enchères, une bonne affaire ?

Encore peu prisée des particuliers, la vente aux enchères automobile est pourtant ouverte à tous, et l’approvisionnement y est à la fois quantitatif et qualitatif. Pourquoi choisir ce mode d’achat de véhicule d’occasion plutôt que de passer en direct avec un particulier ? Quelles sont les précautions à prendre pour éviter toute déconvenue ? Vous souhaitez bénéficier de quelques conseils pour être sûr de faire une bonne affaire en achetant une voiture aux enchères ? Adjugé, vendu !

Choisir un professionnel automobile pour éviter les fausses bonnes affaires

Faire une bonne affaire en achetant une voiture d’occasion, c’est exactement comme placer son argent en bourse : c’est en prenant le plus de risque qu’on a le plus de chance de remporter une grosse mise ! Mais c’est aussi là que vous vous exposez au risque de découvrir des vices cachés, d’acheter une voiture volée,… Certaines mentions peuvent éveiller votre suspicion : « 20% moins cher que l’argus », ou « urgent » signalent des vendeurs particulièrement pressés de se débarrasser d’un véhicule qui pourrait être gênant. En automobile, avec la cote argus officielle connue de tous, les trop bonnes affaires sont donc à éviter, car elles peuvent vite se transformer en arnaques…

En choisissant de vous tourner vers un professionnel de la vente aux enchères automobile, plutôt que de choisir le particulier-à-particulier, vous réduisez les risques de tomber sur un véhicule non conforme à l’annonce. En effet, en tant que professionnel du secteur automobile et intermédiaire, l’organisateur de la vente aux enchères sera à même de contrôler le véhicule objectivement et d’en repérer les éventuels défauts. L’estimation du prix de vente, faite au regard d’un contrôle technique poussé, aura donc plus de chances d’être juste que si il est fixé par un particulier. De plus, la plupart des organismes de vente aux enchères proposent une garantie minimale de 3 mois. Et en cas de découverte après l’achat, d’une défaillance qui vous aurait été cachée, la responsabilité du vendeur peut être engagée. Même si l’on considère souvent que le choix est plus vaste sur le marché de l’occasion entre particuliers, l’achat d’un véhicule d’occasion auprès d’un professionnel présente donc des avantages importants en termes de garantie et de sécurité. Et puis cela vous permet aussi d’éviter les démarches administratives puisque le vendeur gère la cession du véhicule et fournit les documents de vente officiels.

Pour trouver le bon vendeur, renseignez-vous tout simplement grâce au bouche-à-oreille ou aux avis laissés sur les plateformes d’avis en ligne, qui permettent de se faire assez vite une idée de la réputation du vendeur. Quel que soit le vendeur professionnel que vous choisirez, assurez-vous, Le jour de la vente les véhicules, que toutes les informations obligatoires figurent sur une étiquette présentant le véhicule :

  • la marque
  • le type de véhicule
  • le modèle et sa version
  • la date de la première mise en circulation
  • le kilométrage total ou bien le kilométrage au compteur, dans ce cas suivi de la mention « non garanti ».

Une fois l’achat réalisé, toutes ces indications devront également se trouver sur le bon de commande ou la facture et devront être strictement identiques à ce que est indiqué sur l’étiquette de présentation. Lors de votre visite en amont de la vente aux enchères, ou directement sur le site de l’organisation, assurez-vous également que le contrôle technique du véhicule a bien été réalisé dans les 6 derniers mois, ou dans les 2 derniers mois si il a été soumis à une contre-visite.

Les enchères automobiles, ou l’accès à un approvisionnement de qualité

Se tourner vers les enchères automobiles c’est l’assurance de bénéficier à la fois d’une grande diversité de véhicules, de la garantie d’un professionnel du secteur, et être sûr d’acheter votre voiture d’occasion au meilleur prix. On trouve le plus souvent, lors des ventes aux enchères automobiles, des véhicules issus de flottes professionnelles : des administrations publiques ou entreprises privées, des sociétés de crédit et beaucoup de loueurs de longue durée, c’est-à-dire des véhicules de qui ont en majorité de 24 à 36 mois.

Ici, vous avez l’assurance d’acheter un véhicule soigneusement contrôlé, dont chaque défaut ou incident passé est signalé. La société de vente aux enchères étant responsable des véhicules qu’elle propose, la plus grande transparence est de mise. Ces sociétés travaillent le plus souvent en lien direct avec des centres de contrôle automobiles qui réalisent un contrôle technique sur tous les véhicules de plus de 4 ans. Dans certains cas, pour les véhicules de moins de 4 ans, un contrôle approfondi et un essai sur route sont également réalisés avant la vente, à la demande de la société d’enchères, pour s’assurer de l’état du véhicule qui est présenté.

Par ailleurs, tous les véhicules vendus aux enchères font l’objet d’une vérification de situation administrative, ce qui permet de s’assurer que le véhicule n’est pas volé et que rien ne s’oppose à sa vente.

Présentation des autos avant la vente aux enchères

Préparer sa visite pour une vente aux enchères réussie

Tout d’abord, vérifiez si le site de l’organisateur de la vente aux enchères diffuse les annonces des véhicules qui seront présentés. Cela vous permettra de faire une première sélection de véhicules qui vous intéressent et qui entrent dans votre budget. Bien souvent, en plus des photos, on retrouve sur les annonces en ligne les informations essentielles sur le véhicule : sa provenance, sa date de mise en circulation, son kilométrage, son historique d’entretien,… Et puis, pour être sûr de faire une bonne affaire, vérifiez la cote officielle du véhicule qui vous intéresse. Cela vous permettra de vous fixer une limite de prix à ne pas dépasser lors de la vente. N’omettez pas non plus les éventuels frais de vente, pas toujours inclus dans le prix affiché, et les frais de dossier qui peuvent s’ajouter au prix final.

Le jour de la vente les véhicules sont exposés avant que les enchères ne commencent. C’est l’occasion pour les futurs acheteurs d’étudier de près les véhicules, à l’extérieur et à l’intérieur. Inspectez la carrosserie pour déceler d’éventuelles imperfections, comme des rayures ou des points de rouille. Vérifiez également l’état des phares, des rétroviseurs, du pare-chocs et du pare-brise. N’hésitez pas non plus à demander à ouvrir le capot et le compartiment de la roue de secours pour vérifier si rien n’est endommagé. Si l’essai n’est pas autorisé, il est toutefois possible de démarrer le véhicule. Cela vous permettra de tester non seulement le confort, mais également le bruit du moteur.

Pour compléter votre vérification, consultez aussi l’avis de contrôle technique et l’historique d’entretien du véhicule, et comparez le nombre de kilomètres indiqués sur le compteur à celui qui figure dans le carnet d’entretien.

Enfin, renseignez-vous sur les garanties proposées par l’organisme de vente aux enchères. Les vendeurs professionnels assurent aujourd’hui les pièces mécaniques pendant 3 mois minimum, mais certains étendent les conditions ou la durée de cette garantie, ce sont donc des points à vérifier en amont de la vente.

Le jour de la vente, place aux sensations !

Si vous n’avez encore jamais participé à une vente aux enchères, sachez qu’il vous est possible de vous y rendre en simple participant, ou même de participer à des enchères en direct depuis chez vous ! C’est effectivement ce que propose l’un des leaders du secteur, Vpauto, avec son système d’enchères « Live » directement sur son site Internet. Que ce soit à distance ou directement depuis la salle des ventes, la vente aux enchères automobile vous promet de beaux moments et quelques sensations fortes !

Laisser un commentaire ou un avis

Ventes Flash et Promotions automobiles sur