Le stockage de produits inflammables dans un garage auto

Un mécanicien use au quotidien de nombreux produits inflammables, dangereux et toxiques. S’ils sont indispensables pour l’entretien des voitures, ils s’avèrent extrêmement nocifs pour l’homme et pour l’environnement. Ils sont par ailleurs très inflammables, ce qui représente un danger de taille en cas d’incendie. De ce fait, il est important de savoir comment les utiliser et comment les stocker pour supprimer tout risque sanitaire.

Les risques des produits chimiques liés à l’automobile

Que ce soit par inhalation ou par contact cutané, les garagistes sont en contact permanent avec de nombreux produits chimiques. S’il leur revient de prendre des précautions durant leur usage (lunettes de protection, gants, kits d’absorption, etc.), il est également important de stocker correctement tous ces produits chimiques dans une armoire coupe feu.

Ce type d’armoire, adapté à la norme NF-EN 14470-1:2004, possède des panneaux stratifiés conçus pour résister au feu. Une armoire coupe feu est pensée pour se fermer automatiquement en cas de détection de feu, afin d’éviter que les produits qu’elle contient ne s’enflamment, libérant de ce fait leurs nombreux composants chimiques. Ils représenteraient un risque sanitaire désastreux pour les personnes qui respireraient cet air, sans parler des risques d’explosion.

Les produits chimiques dans un garage auto

Bidon d'huile moteur

Il est alors intéressant de faire un tour d’horizon des différents produits chimiques inflammables susceptibles de se retrouver dans un garage auto, et qui méritent d’être enfermés dans une armoire coupe feu pour maximiser la sécurité des lieux et des employés.

Les huiles minérales

Parmi ce type d’huiles, on compte notamment les huiles de vidange et les graisses. Elles contiennent des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), et doivent donc être manipulées avec soin. En ne les laissant pas à la portée de personnes inappropriées, vous évitez les mauvais usages pouvant provoquer des irritations ou des allergies de la peau. Afin d’éviter tout risque de contamination ou d’incendie, les huiles minérales devront être rangées dans l’armoire coupe feu après usage.

Les solvants de dégraissage

Lors du nettoyage de pièces mécaniques, des solvants puissants sont utilisés. Il s’agit généralement de COV aromatiques tels que le toluène et xylène, ou de solvants chlorés comme le trichloréthylène. Si un incendie venait à se déclarer, les substances nocives rejetées par ces solvants de dégraissage représenteraient un risque cancérogène important pour l’homme, et des risques environnementaux catastrophiques.

Les peintures

Si les métaux contenus dans les peintures (comme le plomb, le chrome et le cadmium) venaient à être libérés dans l’air suite à un feu, ils représenteraient un danger considérable pour la santé. Il convient donc, pour un carrossier proposant un service de peinture, de disposer d’une armoire coupe feu suffisamment grande pour pouvoir accueillir toutes ses peintures. Aucune ne doit rester dehors dès lors que son usage est terminé, afin de limiter tout risque de contamination et d’explosion en cas de feu.

Autres liquides toxiques

On pense ici au liquide de refroidissement, à l’antigel, ou encore au liquide de frein. Ces produits contiennent des éthers de glycol, des produits aussi cancérigènes qu’inflammables. Le risque d’explosion en cas d’incendie est fortement élevé, aussi convient-il de prendre toutes les mesures nécessaires qui s’imposent, en enfermant soigneusement ces produits pour ne pas les exposer à un éventuel incendie.

Une armoire coupe feu, équipée d’une porte automatique, d’un système d’isolation, d’une ventilation avec système d’obturation automatique et d’un bac de rétention sera une alliée de taille dans votre lutte contre les risques explosifs liés aux produits dangereux utilisés dans une carrosserie.

Laisser un commentaire ou un avis

Ventes Flash et Promotions automobiles sur